La protection dite passive contre l'incendie regroupe l'ensemble des techniques et moyens matériels mis en œuvre pour limiter les effets d'un incendie, une fois ce dernier déclaré.

Alors que la protection active est principalement curative, visant à secourir les victimes et à éteindre un feu aussi vite que possible après sa détection, la protection passive contre l’incendie dans les bâtiments est essentiellement préventive. Elle représente l’ensemble des mesures constructives permettant à un ouvrage ou une partie d’ouvrage de résister à un incendie pendant un temps prédéterminé fixé par la réglementation de construction en vigueur pour le type de bâtiment concerné. Ces mesures sont destinées à :

  • stopper la progression des fumées ;
  • éviter la propagation des flammes ;
  • maintenir la stabilité au feu des éléments de structure le plus longtemps possible malgré l’action d’un incendie ; 
  • contenir les effets thermiques le plus longtemps possible à la zone sinistrée.

La principale spécificité de la protection passive incendie est que dès le début d’un incendie, elle fonctionne sans aucune intervention humaine ni aucun apport extérieur d’énergie.

Il s'agit d'une protection durable, l’efficacité de la plupart des produits utilisés dans la protection passive n’étant pas limitée dans le temps.

On retrouve le flocage fibreux ou pâteux , l’encoffrement (promat, géostaff, plaques de plâtre), peinture intumescente ...

L’entreprise répond à ces différentes techniques.

flocage coupe feu
Flocage coupe feu charpente metallique